FLASH

    

Le Mot du Président

 » J’ASSUME TOUT » ?

Vous devez certainement tous connaître le film de Sacha Guitry « Si Versailles m’était conté ». Même si Guitry cabotine un peu dans 

ce long-métrage qui est une adaptation d’une de ses oeuvres, il ne peut que nous faire aimer notre histoire, la grande comme la petite…

La scène finale ne peut pas s’oublier. On y voit en effet Louis XIV descendre le grand escalier de Versailles, précédant un défilé de l’Histoire française composé de tous ceux qui on fait la France : soldats du Roi, de l’an II de Valmy, chouans de Charette, soldats de la Grande Armée, poilus de Verdun, soldats de la 2ième DB. Quand Napoléon devient empereur, il déclara « de Clovis jusqu’au comité de Salut Public, j’assume tout! ». Les historiens font d’ailleurs remarquer que la France n’est jamais aussi grande que quand ce principe napoléonien est appliqué et nos armées en savent quelque chose. 

Chesterton disait que  » la tradition, c’est la démocratie des morts » Aussi, pour cette raison, l’emmaillotage de l’Arc de Triomphe a été une désolation. Dans la même veine, le mont Saint-Michel, monument national depuis 1885 pourrait suivre si l’on poursuivait cette logique absurde. Des voix se sont élevées mais elles ont vite été étouffées par la chape de plomb de la bien-pensance. Si l’Empereur voyait son oeuvre voilée, je doute qu’il assumerait et si Sacha Guitry remontait les Champs-Elysées, il penserait surement à sa pièce « Le mot de Cambronne » où il raconte la vie du vieux général revenu à la vie civile. Il prononcerait sans hésiter le fameux mot qui fit trembler les anglais à Waterloo et là, l’empereur dirait certainement : « J’assume! »

Je vous encourage au début de cet automne à lire ou relire les oeuvres de Sacha Guitry.

Portez vous bien

Didier Le Guigot

ATTENTION

A compter du 13 octobre, le numéro de téléphone du secrétariat de l’ANOCR VAR est le suivant

06 75 90 16 07